La polydactylie

58790265_626334244481603_199285294546445

Une mutation génétique

La polydactylie, qui se traduit par un nombre de doigts supérieur à la normale, est causée par une mutation génétique. Chez les chats, elle touche le plus souvent les pattes avant mais peut aussi s’observer sur les pattes arrière. Cependant, il est plus rare pour un chat d’avoir une polydactylie aux quatre pattes.

d’autres

Tous les chats peuvent être polydactyles, peu importe leur race, leur sexe ou leur taille. Mais certaines races semblent y être plus sujettes que d’autres. C’est notamment le cas du Maine Coon et du Pixie-Bob.

Les chats Maine Coon vivaient dans des conditions parfois extrêmes dans le Maine, notamment à cause de la neige. Ainsi, le fait d’être polydactyle était une chance pour ces chats car cela leur permettait d’avoir des pattes plus larges et mieux isolées du froid. Pour preuve, à une époque 40% des Maine Coons étaient polydactyles !

Une anomalie sans danger

La polydactylie n’est pas une maladie, mais une anomalie physique congénitale. Elle est donc sans danger pour le chat qui en est atteint et ne raccourcit en rien son espérance de vie.

 

Une plus grande dextérité

Les chats polydactyles peuvent faire preuve d’une plus grande habileté que les autres chats. En effet, le fait de posséder cinq, six ou sept doigts à une ou plusieurs pattes peut permettre d’ouvrir plus facilement des loquets, de favoriser l’équilibre ou encore de grimper ou chasser de manière plus efficace.

Les polydactyles constituaient une grande partie de la race Maine Coon avant qu’elle ne fasse l’objet de pédigrées, dans les années 1970. Bien qu’ils puissent être enregistrés au livre des origines et utilisés en élevage, les polys n’étaient pas autorisés à être exposés et ils commencèrent donc à disparaître de la race au fur et à mesure que les éleveurs étaient de plus en intéressés par les expositions. Pendant près de 40 ans, leur nombre a régulièrement diminué, mais alors que le nouveau siècle s’ouvrait, un groupe d’éleveurs du monde entier s’est rassemblé pour tenter de sauver cette caractéristique unique de la disparition totale.

Les chats polydactyles étaient considérés comme «porte-bonheur» par les marins. Les marins croyaient aussi que les chats polydactyles étaient des chasseurs de rats et souris supérieurs. Utilisés comme ratiers et mascottes porte-bonheur de navires, ils auraient atteint l'Amérique avec les premiers colons britanniques, d'où leur plus grande fréquence dans les états de l'Est. Un nombre en proportion anormalement élevé de chats polydactyles «porte-bonheur», comparé à celui des chats à doigts normaux, semble avoir trouvé son chemin vers cette région. Ceci a amené à une proportion de polydactyles plus importante que dans une population de chats aléatoire. L'incidence dans la race aujourd'hui n'est pas connue, mais elle est très nettement en retrait des 40% estimés à l'origine. C'est parce que la plupart des éleveurs traditionnels, qui aiment exposer, n'élèvent pas de polydactyles parce qu'ils ne peuvent pas être exposés.

Il est facile de sélectionner ou d’éliminer le caractère polydactyle quand on élève des Maine Coons. Il faut un polydactyle pour faire naître un polydactyle.

Ce trait n'est pas accepté en France par le LOOF (le chat a bien un pédigrée mais ne peut pas être jugé en exposition féline) mais aux Etats-Unis, la TICA, l'ACFA, la CFA et diverses autres associations le reconnaissent. Dans leur pédigrée et dès que possible, à leur nom officiel est ajouté la lettre "P" pour les chats polydactyles aux pattes avant et les lettres "PP" pour les chats polydactyles aux quatre pattes. Exemple : Miaou PP

 

 

 

L'écrivain et prix Nobel Ernest Hemingway est un des amateurs des chats polydactyles les plus connus. Dans le jardin de sa maison de Key West en Floride, il hébergeait un peu moins d'une centaine de chats dont environ la moitié étaient polydactyles. Cette passion pour ces chats particuliers lui est venue après qu'il a reçu un chat à six doigts de la part du capitaine d'un bateau. En anglais, le mot "Hemingway cat" ou "Hemingway" est devenu familier pour désigner les chats polydactyles. Depuis la mort d'Ernest Hemingway en 1961, cette maison est un musée et le jardin un abri pour les descendants de ses chats. Il en reste encore une soixantaine dont une trentaine de polydactyles.

Patte non poly_edited.jpg
Empreintes polys_edited.jpg
Empreinte non polydactyle
Exemples d'empreintes polydactyles
Pattes polys_edited.jpg
 Patte polydactyle arrière     -     Patte polydactyle avant
bf1a0c823b32bc7e1accd048b5eb86ce.jpg

Il existe deux formes de pattes polydactyles : la forme de patte dite "en moufle" et la forme dite "hamburger".

Patte Life.png

La patte en moufle

img_6_edited.jpg

Pour en savoir plus : 

logo.gif